Chêne pubescent

Chêne pubescent
Usage:

Considéré comme le bois solide des montagnes, il devenait poutres, ages d'araires, manches d'outils... Les glands se récoltaient pour nourrir les cochons ou éventuellement les chèvres et les moutons. On émondait les chênes à la fin de l'été pour en faire des fagots de ramée. L'hiver, les feuilles sèches nourrissaient les bêtes et le bois permettait la cuisson de la soupe.

On utilisait son écorce, ramassée en mai, en décoction, ses feuilles, ramassées en juin, ses glands, ramassés à l'automne, en tisane. Dans la pharmacopée populaire, il était considéré comme antidiarrhéique, anti-inflammatoire (utilisé en gargarisme). On l'employait contre la transpiration des pieds et les hémorroïdes.

source : RAYBAUT Paul - Autoconsommation et Société traditionnelle, EHESS, Thèse d'Etat, Paris, 1981.

Nom français: Chêne pubescent
Nom dialectal: "Roure" (Roudoule)
Nom latin: Quercus Pubescens Wild.
Famille: Fagacées