Almanach

La Soupe du Saint Esprit à La Croix-sur-Roudoule 

La tradition de la Pentecôte au village de la Croix a traversé le temps et persiste de nos jours. Jadis les deux plus jeunes couples de l'année collectaient auprès de la population le blé qui servait à pétrir les fougasses et le pain. Les fougasses après avoir été bénies étaient pendant la messe distribuées en portions aux fidèles à la communion.

Parallèlement « les Novis » de l'année fournissaient les éléments nécessaires à la confection d'une soupe, faite de haricot, de riz et d'huile d'olive. Cette soupe cuite dans un chaudron de cuivre donnait lieu à tout un cérémonial qui conduisait la population en procession au « Saint-Esprit » où avait lieu la bénédiction des pains et de la soupe avant d'êtres distribués à l'assistance.Après les vêpres dans l'après-midi les mariés cherchaient les successeurs pour l'année suivante.

De nos jours, le village de La Croix-sur-Roudoule perpétue cette tradition. Pendant les festivités  le four communa est allumé et  toutes les cuisinères profitent de l'occasion pour préparer viandes, farcis, pissaladière, pizzas, tartes à la confiture, tartes au miel et aux noix, tourtes de blettes…

 
 
 

Fustet ou arbre à perruques

Fustet ou arbre à perruques
Usage: Flamboyant de rouge et d'orangé à l'automne, il se pare de superbes panaches plumeux au printemps. Son bois imputrescible est utilisé pour faire des piquets ou des échalas. Les bois etsouches de couleur jaune ont été récoltés pour les filatures. Il était destiné à la teinture des vêtements militaires et des cordages. On l'aurait également employé dans la fabrication de poudre. Nos grands-mères, qui faisaient leur lessive à la cendre, prenaient grand soin d'écarter les cendres de fustet sous peine de retrouver leur linge tout jaune !
Nom français: Fustet ou Arbres à perruques
Nom dialectal: Fustet, Bos jaùne
Nom latin: Cotinus coggygrias Scop.
Famille: Anacardiacées