Garance sauvage ou voyageuse

Garance sauvage ou voyageuse
Usage:

La garance était utilisée pour la teinture. Emmanuel-François Fodéré au début du XIXe siècle l’évoque à cet usage.

FODERE Emmanuel-François, Voyages aux Alpes Maritimes, Strasbourg, 1821 p.391.

Nom français: Garance sauvage ou voyageuse
Nom dialectal: "Escuralenga" (Estéron)
Nom latin: Rubia perigrina L.
Famille: Rubiacées