Laurier

Laurier
Usage:

Les feuilles sont utilisées pour parfumer les sauces, les ragoûts, les civets, la polenta... Elles sont parfois accompagnées d’autres condiments comme le thym, la sarriette et le romarin. La plante est gélive et on ne la trouve pas au-delà de 800 m.

Lors de la fête religieuse des Rameaux, le laurier remplaçait l’olivier quand ce n’était pas le buis dans la Vésubie. La branche pouvait être agrémentée de petits rouleaux de pain, de biscuits ou de bonbons pour les enfants des familles les plus aisés. Et gare aux enfants qui disaient des mots grossiers ce jour-là, car les autres jaloux, qui n’avaient pas forcément un rameau aussi garni, s’empressaient de dégarnir leur branche après que l’un d’entre eut prononcé le mot déclencheur et sentencieux : « banzémo » !

Les rameaux bénis sont accrochées dans les étables afin de protéger le bétail. En cas d’indigestion d’une vache, Mme D. dans la Vésubie, mentionne l’emploi des feuilles de laurier en tisane avec d’autres plantes qu'on lui faisait absorber afin de guérir.

Nom français: Laurier
Nom dialectal: Baguié - Abaguier (l' ) [abaguièr] (St-Etienne-de-Tinée/Vésubie) - l’abadié (Venanson)
Nom latin: Laurus nobilis L.
Famille: Lauracées