Almanach

Proverbe du 21 juillet

Se plou per San Victor, noun se recoulto de l'or.

S'il pleut à la Saint-Victor, on ne récoltera pas de l'or

 

(La pluie est de nouveau souhaitée lorsque les récoltes sont rentrées et que le niveau des citernes commencent à baisser à la fin du mois de juillet.)

 
 
 

Plantain lancéolé

Plantain lancéolé
Usage:

Déjà en 1801, Emmanuel François Fodéré nomme la "solidago" et le plantain pour mettre sur les plaies(1). Paul Canestrier note pour le mûrissement des abcès et des furoncles l’usage d'appliquer sur le mal de la graisse de porc enveloppée d’une feuille de plantain (sans précision botanique) ou de blette. Une autre variante préconise de recourir le furoncle de poix de cordonnier, d’une feuille de plantain (ou de blette) enduite de saindoux(2). Le plantain (sans précision botanique) servait pour les brûlures et quelques autres irritations de la peau(3).

Des interlocuteurs citent l’emploi du plantain lancéolé appliqué directement sur une coupure. M. G. dans le Val d’Entraunes précise que l’on peut l’employer en cas de piqûre d’insecte.

M. T. à Bouchanières, se souvient que les jeunes pousses étaient autrefois consommées. Mme B. à Châteauneuf d’Entraunes, précise que les petites feuilles du centre, et uniquement celles-ci peuvent dans une salade ou une omelette donner un goût de champignon.

(1)FODERE Emmanuel-François,Voyages aux Alpes Maritimes,Strasbourg, 1821,p.291-294.
(2)CANESTRIER  Paul,Notes manuscrites,Bibliothèque de Cessole, Nice,s.d.
(3)CLAPIER-VALLADON & CLAPIER Victor,"La mentalité paysanne face à la maladie l'exemple d'un village de la vallée de la Tinée : Roure ", dans Mentalités, sorcellerie,coutumes de Provence et du Comté de Nice,Association Historique du Pays de Grasse/tac Motifs,Grasse, 1994,p.134-135.

Nom français: Plantain lancéolé
Nom dialectal: "Erba de nièra, "plantada" (Estéron) - lo pan dals aucelons [lu p'an daz Owsel'uns] (Entraunes-Revest) - "cinq côtes" (Tinée-Lipskier)
Nom latin: Plantago lancéolata L.
Famille: Renonculacées