Puget-Théniers fut une ville carrefour à la limite entre la France et la Savoie. Au fil du parcours dans la vieille ville, cette ancienne viguerie nous livre ses trésors du Moyen-âge et de la Renaissance. Partant de la gare du train des Pignes et passant au pied de la statue "l'Action enchaînée" (A. Maillol), on chemine jusqu'à l’église paroissiale N.D. de l’Assomption. Elle abrite deux chefs d’œuvres du début de la Renaissance : le retable du Bon Secours, attribué à Antoine Ronzen et le retable sculpté de la Passion attribué à Matthieu d’Anvers. Les fresques de l'ancienne salle de délibération du Conseil municipal puis les traces des anciens remparts nous mènent ensuite au pont de la Roudoule pour gagner le bourg. L’itinéraire nous conduit du quartier de la "juiverie" à l'ancien couvent des Augustins avant de parcourir les rues Papon et Viborel. Dans la partie haute du village, on flâne ensuite dans le quartier de la Coste puis on aperçoit non loin la façade de l'ancien tribunal d'instance, quelques maisons médiévales et une porte fortifiée. De là on peut observer le site du château démantelé. L’itinéraire est ponctué par l'observation des linteaux et encadrements de porte, gravures, blason, dates et bas reliefs… 

un guide de découverte est disponible à la galerie des Augustins, rue Papon.

 

 Découvrez Puget-Théniers avec Azur TV