Navigation

Almanach

23 janvier 1734, naissance de Jean-Pierre Papon, "historiographe de la Provence"

Jean-Pierre Papon voit le jour à Puget-Théniers le 23 janvier 1734. Après ses premières études faites à Nice, puis Turin pour apprendre la philosophie, il rentre dans la congrégation de l’Oratoire à Aix-en-Provence à l’âge de 18 ans en 1752. Il devient enseignant  successivement à Marseille, Riom, Nantes et Lyon…et  c’est durant cette période qu’il rédige  « L’art du poète et de l’orateur » qui sera réédité cinq fois jusqu’en 1811.

En 1780, il remplit avec succès une mission diplomatique à Turin avant d’être nommé conservateur de la bibliothèque de Marseille. Il y achève son œuvre débuté dans les années 1770 : « l'Histoire Générale de Provence » en quatre volumes. La protection qu’il acquiert du Comte de Provence, frère de Louis XVI, lui permet de réaliser de cette somme monumentale et l’un des premiers guide de découverte touristique : le « Voyage littéraire en Provence ». Il quitte l’Oratoire en 1784 et réside à Paris. La Révolution le prive des fruits de ses travaux et des bienfaits qu'il tenait de l'Ancien Régime. Il se réfugie dans le Puy-de-Dôme après les massacres de septembre 1792, et ne revint dans la capitale que du temps du Directoire. Il mettait la dernière main à l'Histoire de la Révolution qui va jusqu'au 18 brumaire (8 novembre), lorsque le 15 janvier 1803 une attaque d'apoplexie l'enlève subitement aux lettres et à ses amis.  Cet ouvrage sera publié par son frère Sylvestre-Antoine également oratorien auquel on doit le « Voyage dans les Alpes-Maritimes » publié en 1804.

 
 
 

Cafetière

Cafetière
Nom dialectal: Cafetiero
Utilisation:

La cafetière se compose de trois parties : réception de l'eau chaude à l'étage supérieur, stockage de la poudre dans le plan médian, recueil de la préparation dans le récipient inférieur. L'utilisation de ce type d'appareil n'entraîne pas de frais d'entretien. De plus, il permet par adjonction nouvelle d'eau chaude, d'épuiser toute la saveur du marc qui sera ensuite incorporé à la terre réservée au semis, afin d'en augmenter la légèreté.

Ocassionnellement la partie basse était utilisée pour l'arosage à l'eau chaude et le raclage du cochon.

Bibliographie : RAYBAUT P.- Autoconsommation et société traditionnelle. Modes culturels et dynamique sociale dans une vallée du Pays niçois. Thèse d'Etat, Ecoles des Hautes Etudes en Sciences Sociales, Paris, 1981, TIII p.314

Epoque: 1/3 XXe siècle
Provenance: Rigaud
Materiaux: Fer blanc émaillé
Dimensions: H : 30,7 cm Lg : 26,5 cm D : 15,5 cm
Mots clefs: boisson - préparation - café